Il était trop de fois

En rose fluo, plutôt qu’en rose pastel, s’ouvrant par le haut et non par le côté comme habituellement, ce tout petit album a tout d’un impertinent.

Contre le politiquement correct, les histoires bien sages et la censure des adultes pensant bien penser, voici Il était trop de fois de Muriel Zürcher et Ronan Badel.

Drôle, déjanté… et libre !

Afficher l'image d'origine

zoom

Muriel Zürcher, Ronan Badel, Il était trop de fois, Thierry Magnier, 10,90€, pour tous ceux qui apprécient le second degré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code sécurité anti-spam *