Archives pour la catégorie Agenda

Printemps des poètes 2016

Y a plus de saison ! Du 5 au 20 mars, les poèmes vont pleuvoir, briller, tempêter, rayonner et neiger à l’occasion du printemps des poètes.

Le site du printemps des poètes offre une multitude d’idées poétiques pour mettre la poésie dans nos vies.

Et pour inaugurer l’événement, voici un poème de Catherine Leblanc :

Où sont les enfants?

Où sont les enfants ?
Dans un grenier
Plein d’or et d’araignées
Cachés dans leurs costumes
A déranger la lune

Dans un champ
Des heures entières
A regarder tourner les moulins blancs
Et à passer comme le lézard
De la pierre à l’éclair

Dans un arbre
Jeté dessus de l’orage
Ils lancent des lianes
Pour pêcher des torpilles

Où sont les enfants ?

Dans les rues
A marcher dans les feuilles, à brûler
Des feux rouges
A essayer d’user les murs
Avec leurs mains, leurs cris et leurs tatouages

Dans l’espace
Ils commencent un monde
Où sont les enfants ?
Ils sont loin devant

Catherine LEBLANC

Poème extrait de Des étoiles sur les genoux, Le Farfadet bleu, 2000

Enzo Enzo en concert

 

 

 

Enzo Enzo

accompagnée par l’Ensemble Orchestral de Rive de Gier

Ouverture de soirée

Enzo Enzo raconte Pierre et le loup

Seconde partie

Enzo Enzo interprète ses chansons

Samedi 12 mars Salle Jean Dasté à 20h30

tarif unique 8€ Information 04 77 75 89 64Afficher l'image d'origine

Depuis l’incroyable succès de sa chanson Quelqu’un de bien, Enzo Enzo n’a pas cessé – avec discrétion – de produire et de se produire, en concert, au théâtre, seule, avec d’autres artistes. Ses pas l’ont menée dans les années 2000 vers le jeune public. Dans ses disques pour petits et grands, (“Chansons d’une maman”, “3 histoires comme ça”, “Clap !”, “Chansons d’une maman pour culottes courtes”, “Pinocchio court toujours” de Romain DIDIER), on admire son exigence artistique, sa belle voix claire, sa parfaite diction, son interprétation intelligente.

Enzo Enzo

Akiko l’amoureuse

Le spectacle Akiko l’amoureuse par l’Ando Danse Compagnie a pour point de départ l’album éponyme d’Antoine Guilloppé. Dans un mois, le samedi 5 décembre 2015, on pourra découvrir ce spectacle à l’Opéra de Saint-Etienne. La lecture de l’album s’enrichira de l’expérience de la danse, tandis que le spectacle viendra prolonger l’expérience de lecture.

« La réalisation d’un spectacle vivant inspirée d’une œuvre écrite et dessinée est le fantasme de tout auteur. La rencontre avec Davy Brun est donc la première étape d’un travail artistique qui verra l’accomplissement de ce fantasme. Je suis ravi que son choix se soit porté sur Akiko l’amoureuse car cette histoire, qui est de papier, va prendre corps et entrer en mouvement. La passerelle entre ces deux arts existe, nous nous y sommes rencontrés. » 

Antoine Guilloppé

« La découverte du travail d’Antoine Guilloppé, m’a tout de suite amené à me projeter dans la réalisation d’une pièce jeune public. Cette envie était présente en moi depuis longtemps. Le travail d’Antoine, centré sur les ombres et les lumières allant jusqu’à la disparition des textes pour laisser la place entière de la narration à l’illustration, m’a de suite inspiré, et plus particulièrement le personnage de Akiko. » 

Davy Brun

Antoine Guilloppé, Akiko l’amoureuse, petit conte zen, Picquier jeunesse,9,65€

Autres aventures d’Akiko aux éditions Picquier : Akiko la curieuse, Akiko la rêveuse, Akiko la courageuse

Fête du livre jeunesse de Montbrison, 17-21 novembre 2015

 Il est une charmante ville
Sise en plein mitan du Forez…*

qui a aussi sa Fête du livre

et son lot d’auteurs invités.

Du 17 au 21 novembre aura lieu la 19è édition de la Fête du livre jeunesse à Montbrison. Des spectacles, des rendez-vous lecture, des animations, une soirée avec des auteurs, des dédicaces donneront tour à tour la cadence de ces 4 jours de bal dédié au livre jeunesse.

Vous trouverez le programme complet ici.

*Début du chant « La Montbrisonnaise », écrit par le poète Victor Jacquet et mis en musique par Claudius Racodon

 

 

 

Fête du livre, Gil Chovet

Au stand des Croquelinottes ce weekend, un type sympathique fredonnera peut-être quelques chansons, la guitare à la main. On aura envie de lui sourire, on se retiendra presque de lui en taper cinq, quand bien même on ne l’a jamais vu, comme on ferait avec un vieux pote. C’est qu’il suffit d’avoir entendu la voix sensible de Gil Chovet, ses textes tendres et drôles aussi pour lui accorder sa sympathie. En écoutant ses chansons joliment arrangées, on se dit que cet artiste ne cherche pas à recevoir ni à gagner. Ses spectacles, ses chansons savent créer la connivence, et laissent durablement des airs et du plaisir en tête. Son dernier album pour petits et grands, qu’il viendra présenter lors de la Fête du livre, témoigne de cette générosité.

Gil Chovet

Double CD, avec Jean-Christophe Treille, Les chansons du grand coissou et Un tout petit peu très bien, 20€

 ClaireD

Fête du livre, Adrien Albert

Chaque sortie d’album d’Adrien Albert suscite l’enthousiasme aux Croquelinottes. On apprécie son graphisme privilégiant la ligne claire, sa géniale utilisation de la couleur et sa façon à la fois simple et originale de raconter des histoires. Cliquez sur la chronique du formidable Papa sur la lune paru en avril 2015, et sur l’entretien de l’auteur-illustrateur réalisé par Sylvie en 2013.

Une exposition des originaux de Au feu Petit Pierre, album dont on a souvent vanté les mérites, aura lieu à l’amicale Chapelon place Jacquard et se verra accompagnée d’un vernissage le vendredi 16 octobre à partir de 17h. 

4291367908.gif

Fête du livre de Saint-Etienne : Jean-Claude Mourlevat

Je me suis jusqu’ici soigneusement dispensée de parler sur ces pages des livres de Jean-Claude Mourlevat. La première raison ne réside pas tant dans la peur de la banalité que dans le soin d’éviter les évidences : dans le secteur jeunesse, aimer Mourlevat va de soi. La deuxième raison est à imputer à ma pudeur d’admiratrice des premières heures. Comment parler de ce qu’on aime trop ? Mes mots peuvent-ils exprimer fidèlement mes émotions de lectrice ?

Derrière l’écran, personne ne peut voir briller les petites lumières dans mes yeux si j’évoque La rivière à l’envers, La ballade de Cornebique, Terrienne, Le chagrin du roi mort... Ainsi ma pudeur sera-t-elle quelque peu préservée.

Je n’ai jamais adulé Patrick Bruel, même ado, et je n’assume pas mon affection pour Johnny. C’est ainsi que je réclame le droit d’être dans le cas présent un peu midinette. Ce weekend, JCM sera présent à la Fête du livre de Saint-Etienne. Ne vous inquiétez donc pas si vous entendez quelqu’un crier Jean-Clôôôôôde près du stand des Croquelinottes.

ClaireD

 

50 ans Ecole des loisirs

Tout au long de l’année 2015, partout, en France et dans le monde, l’école des loisirs fête ses 50 ans avec des réjouissances en abondance.

Un site est dédié à cet anniversaire. Vous y trouverez tous les événements, les ressources, des surprises.

Dans votre librairie, cinq temps forts marqueront cette année.

En ce moment : « 50 ans que les enfants nous prennent par les sentiments ! » Des titres emblématiques du catalogue (Devine combien je t’aime, La brouille, Bébé, Petit-Bleu et Petit-Jaune, etc.) sont à découvrir ou redécouvrir sur les étagères.