Koi ke bzzz? Carson Ellis

Le langage n’est jamais aussi jubilatoire que lorsqu’il est digressif. Il n’est jamais aussi digressif que lorsqu’il est inventé. Cet album passionnant est rédigé en parler insecte. Et le lecteur, même s’il ne parle pas couramment cette langue, se réjouit de comprendre ce qui se joue parmi ces petits animaux. Adjoints aux images limpides et poétiques, le texte est d’une finesse et d’un humour remarquables !

L’album – une découverte – nous démontre que comprendre n’est pas forcément mettre du sens dans les mots. Ici, en suivant les images et le langage inventé, on est à même de suivre les palpitantes aventures qui se déroulent autour de la naissance d’une pousse. Je dirais même plus : l’absence d’un discours clairement compréhensible à nos oreilles nous oblige à prendre du recul sur notre activité de lecteur, et à entrer plus loin dans l’interprétation.

Koi ke bzzz ?, Carson Ellis, Hélium, 15,90€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code sécurité anti-spam *