J’ai vécu la Première Guerre mondiale

Ceux qui pouvaient prononcer cette phrase ne sont malheureusement plus de ce monde. En 2004, le journaliste Jean-Yves Dana avait recueilli le témoignage de trois anciens poilus pour la collection « J’ai vécu » chez Bayard. Dix ans séparent la présente réédition de cet excellent ouvrage de sa première publication. Ces dix années, tout en creusant l’écart temporel – les trois témoins sont décédés depuis, renforcent un sentiment confondant : on porte, chacun, chacune, décidément, encore et toujours, le deuil des morts de cette guerre. Les mots de Claude-Marie Boucaud, Albert Thibaut, Ferdinand Gilson, mobilisés en 1914, 1915 et 1917, sont rapportés de façon simple : on les lit, et on les entend. Braves parce qu’ils n’avaient pas le choix, conscients de leur chance d’en être sortis, ces trois hommes ayant vécu l’horrible expérience de la Première Guerre mondiale nous apparaissent dans leur fragilité d’Homme. Les images, photos, cartes, documents qui accompagnent le livre contribuent à l’aisance de la lecture. Mais parmi toutes ces photos, il en est trois qui sont à mes yeux les plus belles et les plus émouvantes : les portraits de ces trois vieux jeunes hommes en 2004. Tendrement, nous souriant et nous englobant de leur regard, ils semblent nous – lecteurs d’un autre temps – prendre sous leur protection.

ClaireD

J’ai vécu la Première Guerre mondiale, 1914-1918, Jean-Yves Dana, Bayard Jeunesse, 2004, c2014, documentaire à partir de 12 ans, 11,90€.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code sécurité anti-spam *